Plan de protection pour les visiteurs des mosquées établi par la Fédération des organisations islamiques de Suisse (FOIS) et validé par le Conseil fédéral

Chères sœurs, chers frères,

Comme vous l’avez probablement appris, l’ouverture progressive des lieux de prière sera autorisée, dès la fin de cette semaine, à condition de suivre le plan de protection établi par la Fédération des organisations islamiques de Suisse (FOIS) et validé par le Conseil fédéral. Les règles fixées sont très strictes et contraignantes et nous vous prions de les respecter et de nous aider à les faire respecter pour le bien de tout le monde. 

L’ouverture du CSMR va se faire aussi de manière progressive en commençant, le 30 mai 2020, par les trois prières: Sobh, Dhohr et Maghrib et le nombre des fidèles sera limité compte tenue de distance sociale  de 2 mètres à garder entre chaque deux personnes. La mosquée du CSMR s’ouvrira à l’heure de la prière et se fermera tout de suite après son accomplissement et il ne serait donc pas possible de rester dans la mosquée en dehors de ces moments.

Pour la reprise de la jomoa, cela va dépendre de l’application rigoureuse des directives par les fidèles et des nouvelles décisions de l’OFSP et du conseil fédéral quant à un éventuel assouplissement des mesures édictées. 
Des contrôles seront effectués dans nos locaux par la police et les services sanitaires et d’hygiène pour s’assurer du respect du plan de protection ci-joint et des sanctions peuvent être prononcées en cas de non conformité.

Nous vous tiendrons informés de la suite et comptons beaucoup sur votre bonne compréhension et vous prions de vous confirmer à l’ensemble des directives faute de quoi le CSMR pourrait de nouveau fermer ses portes.
Pour ce faire, nous cherchons des bénévoles pour la gestion du flux des fidèles pour chaque prière et prions les volontaires à s’annoncer auprès de notre imam.

Nous restons bien évidemment à votre entière disposition pour toute information complémentaire et vous adressons nos fraternelles salutations.

Le Comité du CSMR

RépondreTransférer